ST JEAN CAP FERRAT - Réhabilitation lourde dans l'ancien
8 LOGEMENTS COMMUNAUX & CENTRE DE LOISIRS
Maitre d'Ouvrage............................Commune de St Jean Cap Ferrat
Montant des travaux............................................1 200 000 € HT

1 200 

St Jean Cap Ferrat (06)

2019-2021

L’entrée de Saint-Jean Cap-Ferrat se refait une beauté ! La Mairie ainsi que l’emblématique bâtisse « Mon Ecole » seront entièrement rénovées et restructurées courant de cette année 2018. Le programme est varié et complexe, compilant 8 appartements privés, une extension en liaison avec la Mairie et surplombant la cour de l’école, un centre de loisir et même une petite poste communale. Intervenant dans un site plus que sensible, notre tâche fut de marier une restructuration dans un cadre historique classique avec une conception que nous souhaitions contemporaine. D’un point de vue général, il est proposé de conserver au maximum l’esprit existant du site, reprenant les langages des architectures classiques propres à la presqu’île de Saint Jean Cap Ferrat. Les techniques de restauration proposées permettront d’adoucir les teintes actuelles afin qu’elles s’harmonisent avec l’ensemble du projet, tout en respectant l’esprit existant. Le socle est actuellement souligné à l’aide d’un bossage engravé dans l’enduit. Le projet conservera cette particularité et permettra d’asseoir le parti en dissociant le socle des étages supérieurs par l’application d’un gris chaud. L’esprit étant que le socle général du bâtiment, bâtisse classique et extension, soit traité en façade de manière constante et forme ainsi assise de l’ensemble construit. Ce bâtiment est significatif de la période à laquelle il fut construit : il sera ainsi révélé et permettra d’accompagner par sa remise en beauté les nouvelles constructions ! Les volumes construits, situés en extension de la Mairie et au-devant de « Mon Ecole », seront traités de manière plus contemporaine en façade. Les volumes et ouvertures seront simples et sans décrochés. Les menuiseries extérieures seront ainsi toutes de largeur identique. Celles donnant sur des espaces communs et de détente ne bénéficieront pas de brise-soleil, à la différence des surfaces vitrées donnant sur les bureaux de la Mairie et des chambres des appartements. La pose et l’emplacement des brise-soleil se justifient alors par la nature des locaux qu’ils protègent. Ces bardages seront constitués de lames en terre cuite. Elles seront associées 2 par 2, composant ainsi 7 modules de largeur identique et correspondant à l’emprise de 2 trames de menuiseries extérieures. Ces ensembles composés viendront alors agrémenter la façade en jouant sur les niveaux d’implantation et les coloris choisis. Ainsi, trois coloris de terre cuite sont proposés, permettant de réaliser un dégradé de teinte du socle vers le haut. Associés avec A-GA, co-traitants.